CONTRE EURALILLE

contre euralille les étaques

contre euralille

Une critique de l’utopie métropolitaine

Antonio Delfini & Rafaël Snoriguzzi

26 avril 2019

Essai
978-2-490205-02-8
9€

Troisième quartier d’affaires de France, Euralille incarne l’arrivée de Lille dans le monde enchanté des métropoles européennes. Ce que l’on peut reprocher à ses promoteurs, ce n’est pas simplement d’avoir accouché d’un des complexes urbains les plus laids de son époque, mais d’avoir conçu une architecture oppressante, aboli les clivages politiques et transformé la ville en marchandise.
Par-delà l’histoire des politiques qui balafrent une ancienne terre ouvrière, Contre Euralille dresse le procès de l’utopie métropolitaine qui sévit aujourd’hui à Paris, Lyon, Marseille ou Toulouse, pour que les villes ne soient plus modelées par les flux économiques, mais par les pratiques de leurs habitants.

Les auteurs : Antonio Delfini et Rafaël Snoriguzzi se sont rencontrés dans l’équipe du journal de critique sociale La Brique. Impliqué dans les luttes pour le droit au logement au sein de l’Atelier Populaire d’Urbanisme de Fives, Antonio Delfini a également contribué à la rédaction du livre Sociologie de Lille, paru aux éditions La Découverte (2017).

Dans les médias :

  • « Contre Euralille, ou le procès de la ville du XXIème siècle », DailyNord, 2 mai 2019.
  • « Contre Euralille. Une critique de l’utopie métropolitaine », Contretemps, 10 mai 2019.
  • « CONTRE EURALILLE – UNE CRITIQUE DE L’UTOPIE MÉTROPOLITAINE », Lundimatin, 13 mai 2019.
  • « Au grand jeu de la métropolisation, ce sont les patrons qui raflent la mise », CQFD, juin 2019.
  • « Contre Euralille. Une critique de l’utopie métropolitaine », Le Monde diplomatique, août 2019.
  • « Euralille est le produit d’une conception anti-démocratique de la ville », Mediacités, 11 octobre 2019.
  • « Contre Euralille, pour des villes habitables », Métropolitiques, 20 février 2020.